Accueil
 COURS INFORMATIQUE
 Cours Algorithmique
 Cours ASP
 Cours CSS
 Cours HTML
 Cours PHP / MySQL
 Cours Réseaux
 Cours SQL
 Cours Visual Basic
 ARTICLES
  Conception de sites
  Droit & Internet
  e-commerce
  Société
  Strategies du web
  Technologies Web
  Marketing Web
 LIVRES
  ASP/ASP.Net
  C/C++/C#
  Conception de sites
  DHTML/CSS
  Gestion de Projet
  HTML/Internet
  Java/JSP/J2EE
  JavaScript/VbScript
  Juridique
  Marketing/Stratégie
  PHP/Linux/Unix
  Réseaux
  XML/XHTML/XSL
 NETALYA RECOMMANDE
Reussir un projet de site web

Cours HTML N°2 : le traitemnt du texte

Auteur : Nicolas Chu

Infinite Menus, Copyright 2006, OpenCube Inc. All Rights Reserved.

Les balises élémentaires

Tout document HTML contiendra en majorité du texte. Voyons comment l'agrémenter par quelques balises élémentaires.

Gras [Bold] <B>...</B> Début et fin de zone en gras
Italique [Italic] <I>...</I> Début et fin de zone en italique
Taille de caractère [Font size] <FONT SIZE=?>...</FONT> Début et fin de zone avec cette taille
Couleur de caractère [Font color] <FONT COLOR="#$$$$$$"></FONT> Début et fin de zone en couleur
A la ligne [Line break] <BR> Aller à la ligne
Commentaires [Comments] <!-- *** --> Ne pas afficher
Paragraphe [Paragraph] <P> Début d'un nouveau paragraphe
Centrage [Center] <CENTER></CENTER> Centrer

Exemple :

<HTML>
<HEAD><TITLE></TITLE></HEAD>
<BODY>
texte simple<BR>
<B>
texte en gras</B><BR>
<STRONG>
texte en gras</STRONG><BR>
<I>
texte en italique</I><BR>
<EM>
texte en italique</EM><BR>
<B><I>
texte en gras et en italique</I></B><BR>
<FONT SIZE=5>
texte</FONT>
<FONT COLOR="#0000FF">
en bleu</FONT>
<!--
C'est fini-->
</BODY>
</HTML>
Quelques commentaires s'imposent
  • Le texte tout simple s'écrit sans balises. Il sera repris par le browser avec la police et taille de caractères choisies dans sa configuration par défaut.
  • Le browser affiche le texte qu'on lui "dicte" en passant à la ligne lorsque celui-ci atteint le bord de la fenêtre. Pour le forcer à passer outre à cette règle de conduite et à faire un saut à la ligne comme vous le souhaitez, il faut une instruction particulière. C'est la balise <BR>. Celle-ci représente une action ponctuelle et n'a donc pas besoin de balise de fin.
  • Le même browser ne tient compte que d'un seul espace entre les mots. Ainsi pour lui
  • <FONT SIZE=5>texte</FONT> <FONT COLOR="#0000FF">en bleu</FONT>est équivalent à <FONT SIZE=5>texte</FONT><FONT COLOR="#0000FF">en bleu</FONT>

  • Il n'est pas rare d'utiliser plusieurs balises pour un même élément de texte. Il faut veiller à bien les imbriquer. Ainsi <B><I>...</I></B> est correct et <B><I>...</B></I> risque de vous créer des ennuis.
  • La taille dans <FONT SIZE=?> peut être indiquée de deux façons :
  1. avec un nombre de 1 à 7. La valeur par défaut étant 3.
  2. de façon relative par rapport à la valeur par défaut (ici 0). Soit -3 -2 -1 0 +1 +2 +3.

Le principe des couleurs en HTML

Les modèles de couleurs

Le modèle RVB : Couleurs additives Une grande partie du spectre visible peut être représentée par trois composantes dans des proportions et des intensités variables. Ces composantes portent le nom de couleurs primaires : rouge, vert et bleu (RVB). Lorsqu’elles se chevauchent, elles donnent les couleurs secondaires : cyan, magenta et jaune.
Les trois couleurs primaires combinées donnent du blanc (lumière réfléchie vers l’œil). Elles sont dites également couleurs additives et sont utilisées pour l’éclairage, la vidéo, les caméras et les moniteurs.

Le modèle CMJN : Couleurs Soustractives Alors que, dans le modèle RVB, il faut une source lumineuse pour créer les couleurs, le modèle CMJN est fondé sur la qualité d’absorption des couleurs de l’encre sur le papier. Lorsque de la lumière blanche traverse des encres translucides, une partie du spectre est absorbée. L’autre partie est réfléchie vers l’œil de l’observateur.
En théorie, la combinaison de pigments purs cyan (C), magenta (M) et jaune (J) absorbe toutes les couleurs du spectre et donne du noir. Ce sont les couleurs primaires dites soustractives. En réalité, du fait que toutes les encres d’imprimerie contiennent des impuretés, la couleur obtenue est un brun sale et il est nécessaire d’ajouter un peu d’encre noire (N) pour obtenir un noir véritable. La reproduction de couleurs par la combinaison de ces encres relève de l’impression quadrichromique.
Les couleurs primaires et secondaires sont des couleurs complémentaires. Chaque paire de couleurs secondaires crée une couleur primaire.



Pour spécifier les couleurs en HTML nous utiliserons donc un modèle RVB (écran).
Avant d'aller au-delà nous devons comprendre le codage en informatique. Le codage en informatique A l'origine, notre système de calcul se base sur le chiffre 10 (nombre de doigts de la main). Cependant, de nombreuses civilisations antérieures possédaient un système de calcul basé sur un autre nombre. Ainsi, les babyloniens basaient leur calcul sur 60 (De nos jour, on a hérité de cela pour la division du cercle)
Ce mode de calcul est pratique car le chiffre 60 est divisible par : 2, 3, 4, 5, 6, 12, 15 Exemple de codage avec la base 10 :
Nous pouvons décomposer le nombre 21 534 en les éléments suivants :
  • 4 = 4 x 100
  • 3 = 3 x 10 = 3 x 101
  • 5 = 5 x 100= 5 x 102
  • 1 = 1 x 1000 = 1 x 103
  • 2 = 2 x 10 000=2 x104
Le codage sur une base 2 En informatique, les informations sont basées sur un système binaire.
Ceci s'explique par deux états de l'information :
  • Pour un transistor : courant / pas courant
  • Pour un CD ROM : trou / pas trou
  • Pour des Cartes perforées : trou / pas trou
  • Pour un Disque dur : orientation des particule pôle nord / pôle sud
Ces états physiques sont représentés par 0/1 (un bit)
En informatique, l'unité de mesure est l'octet (8 bits donc huit informations pouvant prendre les valeurs 0 ou 1)
  • Une codification sur 8 bits permet un codage sur 28 , soit 256 éléments d'information.
  • Une codification sur 16 bits permet 65 536 éléments d'information.
  • Une codification sur 32 bits permet 4 294 967 296 éléments d'information.
Pour un octet, nous pouvons représenter les possibilités comme suit :

27 26 25 24 23 22 21 20
Le codage sur une base 16 Le codage sur une base 16 ou codage hexadécimal est fortement utilisé en informatique pour sa facilité de conversion avec le langage binaire. Reprenons notre illustration de l'octet :

27 =128 26 = 64 25 =32 24 =16 23 = 8 22 = 4 21 =2 20 =1


Pour une codification en 4 bits, il est très facile de passer de l'hexadécimal au binaire

Décimal Binaire Hexadécimal
1 0001 1
10 1010 A
15 1111 F


Ainsi, pour une codification en hexadécimal deux unités suffisent :

Binaire Hexadécimal
00000001 01
10101010 AA
11111111 FF

Le codage des couleurs en HTML

Chaque élément de couleur (Rouge, Vert ou Bleu) est codé en HTML sur 8 bit en hexadécimal soit de 00 à FF (de 0 à 255)
Ainsi FF de rouge, FF de Vert et FF de Bleu, donne du Blanc Voici les codes de quelques couleurs basiques :

Bleu #0000FF Vert #00FF00
Blanc #FFFFFF Violet #8000FF
Rouge #FF0000 Jaune #FFFF00
Gris clair #C0C0C0 Noir #000000


Palette complète à l'adresse : http://www.netalya.com/fr/Palette.asp

Quelques balises plus complexes

Selon les versions du HTML, et l'apparition des éditeurs HTML évolués, certains tags sont moins utilisés. D'autres aussi sont tout bonnement d'un emploi rare ou pour le moins particulier. En voici quelques-uns qui complèteront votre panoplie actuelle :
  • <NOBR> Empêche un changement de ligne.
  • <BLOCKQUOTE> introduit une citation.
  • <PRE> affiche un texte dit pré formaté. (Machine à écrire degueu).
  • <XMP> Le browser prend ainsi en compte tous les espaces et sauts de ligne définis à l'écran.
  • <ADDRESS> pour indiquer une adresse (généralement en fin de document).
  • <U> souligne le texte. Comme, par convention, les éléments servant d'hyperlien sont soulignés (c'est le même que dans les fichiers d'aide), on évitera de souligner des éléments de texte pour leur donner de l'importance. On préfèrera les mettre en gras ou dans un format ou une couleur de police différent. Il ne faut donc pas en abuser.
  • <SUB> place le texte en indice.
  • <SUP> place le texte en exposant.
  • <INS> marque les sections ajoutées depuis la mise à jour.
  • <DEL> marquent ceux qui ont été supprimés ou périmés.
  • <EM> accentuation.
  • <ABBR> abréviation.
  • <CODE> : code programmation.
  • <VAR> : variable de programme.
  • <STRONG> : accent plus fort.
  • <KBD> : texte à saisir.
  • <DFN>: définition.
  • <SAMP> : exemple.
  • <ACRONYM> : acronyme.
  • <DIV align=left>...<DIV align=center>…<DIV align=right> permettent d'aligner différents éléments à gauche, au centre et à droite.
  • <DIV STYLE="text-align:justify;"> permet une justification du texte.

Les Titres

Tout document d'une certaine consistance se doit de présenter, par exemple dans la table des matières, les différents niveaux de son exposé. HTML a disposé dès son origine d'outils spécialement conçus à cet effet.
Pour ce faire, on utilise la balise <Hn>...</Hn> où n peut prendre une valeur entière comprise entre 1 et 6 (dans l'ordre décroissant de taille).

En-têtes [Heading] <Hn></Hn> avec n=1 à 6 Afficher un en-tête de niveau n et sauter une ligne

Exemple :

<H1>Les mois du printemps</H1> mars, avril, mai <H3>Les mois d'automne</H3> septembre, octobre, novembre

Les caractères spéciaux

Les navigateurs ne reconnaissent pas les caractères spéciaux. Heureusement chaque caractère possède une abréviation (ENTITY) permettant de le coder.

Exemple :

Espace &nbsp;
© &copy;
< &lt;
> &gt;
E &eacute;
E &egrave;


Nous vous informons que ce cours constitue une œuvre protégée en France par le Code de la Propriété Intellectuelle, et à l’étranger par les conventions internationales en vigueur sur le droit d’auteur. La violation de l’un des droits d’auteur de l’œuvre est un délit de contrefaçon. Il est donc interdit, à titre privé ou public, de reproduire, copier, vendre, revendre ou exploiter, que ce soit dans un but commercial ou purement gratuit, ce cours, sauf accord exprès et préalable de son auteur.


Google
 
 RESSOURCES GRATUITES
 Caractères spéciaux
 Code Couleurs HTML
 Générateur Méta Tags
 Références HTML
 Scripts : ASP
 Scripts : Java Scripts
 PRATIQUE / OUTILS
 Salons Informatiques
 Astuces Windows
 TÉLÉCHARGEMENTS
 Utilitaires système
 Logiciels pratiques
 Jeux & démos
 INFOS SITE
 Contacts
 Mentions légales
 Qui sommes-nous ?
 PARTENAIRES
 Jeux et Jouets
 Murielle Cahen
 Cours d'anglais
 Droit NTIC
 Directeur Internet
 Australie
 Création site Internet
 VOD News
 Web Hostings